Kingdom Heart: The Other Side


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Okajima Mizunoo, Majordome de la famille Garland

Aller en bas 
AuteurMessage
Okajima Mizunoo
Simple Voyageur
avatar

Messages : 35

Caractéristiques
Courage:
0/10  (0/10)
Charisme:
0/10  (0/10)
Intelligence:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Okajima Mizunoo, Majordome de la famille Garland   Sam 17 Mar - 12:34



Nom / Prénom : Okajima Mizunoo
Surnom :« Sosen, l'Ancêtre, Old Men » pour Malicia, Mr Mizunoo pour le reste de l'univers.
Âge : 38 ans
Sexe : Il est pour, sinon il est masculin.
Race : Humain (J'aurais voulu être un canard, mais ma mère a jamais pût ...).
Lieu d'Habitation : L'endroit que décidera mes maîtres ...
Sans Coeur Domestique : Aucun
Métier : Majordome et Garde du Corps de Malicia Garland
Armes : Mitaines de Cuirs Cloutée

Okajima Mizunoo, une force de la nature. Nan ça suffit pas ? Bon, tant pis, j'aurais essayé ...
Okajima est donc une vrai force de la nature, certains diraient limite une bête, tellement il est fort. Bien sûr, pas assez fort pour soulever un 4x4 avec un main, tout en fumant une cigarette, mais assez fort pour foutre une rouste a toute personne manquant de respect envers un membre de la famille Garland. Vous voulez plus de détails ? Très bien, bande de voyeurs !

Mesurant dans les un mètre quatre-vingt-dix, taillé en « V », il n'y a aucun millimètre de graisse sur ce corps. Ce n'est pas pour autant qu'il est bodybuildé à la Schwarzy (Dieu Mythique de la Barbarie). Disons simplement que cet homme est entrainé et cela se voit. Pour des infos pratiques, comme son poids, il pèse pas loin de quatre-vingt kilos, chausse du 48 fillettes, et porte du 120 kilos en développé couché (la classe).

Spoiler:
 

Etant légèrement tatoué, (il en a plus d'une trentaine, mais mise a part si vous le surprenez dans la salle de bains, vous ne les verrez jamais), Il a un dragon d'origine sans conteste asiatique situé sur son bras gauche, il est parfaitement visible. Plusieurs cicatrices sur les bras et le torse rappelle un passé tumultueux.

Spoiler:
 




Okajima est quelqu'un de sérieux, de droit, toujours prêt pour le travail, bref, l'employé parfait. Seulement ça, c'est au travail, quand les patrons sont pas là (ou qu'il est en congé, c'est a dire 2 jours dans l'année), c'est un tire au flanc, passant la majeur partie a boire de la bière et fumer des clopes tout en reluquant les femmes dans son périmètre. N'ayant pas vraiment la tête d'un Majordome, mais plutôt d'une espèce de brute épaisse soutirant de l'argent, il fût très difficile pour Okajima de trouver du travail. Ça c'était avant de se mettre au service de la famille Garland.

Pendant qu'on parle de la famille Garland. Ce n'est plus du respect qu'il a envers cette famille, c'est de la vénération. Toute personne manquant de respect envers ses employeurs risquent ... Ba de se manger une tarte dans le citron. D'ailleurs, il adore ça, la tarte au citron. Vu qu'on parle de gastronomie, c'est un excellent cordon-bleu, l'un des meilleurs de tout Mephisto's Valley (et ce n'est pas une vantardise, loin de là !).

D'un naturel assez calme, il ne s'emporte que très rarement. Même lorsqu'un inconscient manque de respect a un Garland, il reste toujours poli, même si bien évidemment, le-dit inconscient fini avec la mâchoire fracturée. Aucun mot plus haut que l'autre n'est proférer par Okajima. La seule chose qui pourrait éventuellement le faire péter un fusible, ce serait que Malicia, sa protégée, ait une seule égratignure. Dans des moments comme ça, il passe rapidement du parfait employé en démon incontrôlable, au plus grand damne de tout les employés de la famille Garland.




Il y a trente huit ans, un miracle c'est produit. La naissance d'un demi-dieu, celui de l'élégance, du raffinement et du bon goût, bref, de la civilité. Cette divinité, c'est Okajima Mizunoo ...

Bon vous vous attendiez un peu a un style comme ça n'est ce pas ? Le style de présentation commençant par "Il y a plusieurs années" etc etc ? Et bien non ! Donc vous permettez, on va la refaire ....

Dans un coin sombre d'une ruelle mal famée, sur un monde dont le nom n'importe plus désormais, une jeune femme, qui devait même pas dépassé la quinzaine d'année, était en sueur. Son ventre prédominant indiquait qu'elle portait la vie. Sur son visage gracile, des larmes se mélangeaient a la pluie étouffante. Des larmes de douleurs, certainement, vu que du sang coulait le long de ses cuisses frêles. Elle accouchait, comme ça, a même le sol. Enfant non voulu ou bien naissance prématurée ? Nul ne le sait et le saura jamais de toute manière. Des passants remarquèrent la jeune femme, et essayèrent de lui venir en aide, le temps que les ambulances arrivent. La jeune femme poussait, poussait encore, comme si elle essayait d’expulser un mauvais payeur de l'appartement qu'elle louait ...

Soudain, un cri, un cri retentissant. Un cri si particulier, qui se reconnait entre mille, et ce, peu importe la race auquel on est catalogué. Le cri d'un enfant. Le bébé venait de naître. Hurlant a plein poumon, il venait de quitter le confort du ventre de sa mère pour atterrir dans un monde où il y a trop de bruit, trop de lumière, et trop humide qui plus est (note de l'auteur de cette formidable aventure : vous remarquerez que déjà, a peine né, il est déjà dans la merde ...). La pluie nettoyait cette vie qui venait de naître. Elle nettoyait également la vie qui lui avait donné naissance. Pour la jeune femme néanmoins, c'était moins drôle, puisqu'elle venait de succomber. "Mais quoi de plus beau que de mourir en donnant la vie ?" dirait certains philosophes ... C'est sans aucun doute ceux qui ont jamais accouché dans ses conditions, diraient les gens du peuple. Les lumières de la sirène des ambulanciers éclaire la ruelle, il était trop tard ... Une vie venait d'être donnée, en échange, une autre a été prise. Peut être s'agit il de la rançon de la vie ?

Quelques années plus tard, toujours dans ce monde.

Okajima nettoyait le sol du réfectoire de l'orphelinat auquel il dépendait pour survivre. Il venait de fêter son cinquième anniversaire, mais déjà, on le mettait au travail. Les plus grands devaient travailler dans l'usine juxtaposant le bâtiment. Bienvenue dans le monde merveilleux d'Okajima. Aucun enseignement, pas besoin ici, puis ce que l'espérance de vie ne dépasse pas la vingtaine. Ce monde est l'un des nombreux mondes-usines où la population n'a aucune valeur, mise a part bien sûr le fait qu'elle sert de main d'oeuvre bon marché. Pas de salaire, pas de congé, pas de repos maladie. Ici, vous travaillez pour vivre, et si vous ne travaillez pas, vous mourrez, c'est aussi simple que cela ...

Okajima était en train de nettoyer le sol du réfectoire donc, avec pour seul compagnie une brosse bien plus vieille que lui, et un seau d'eau où il aurait pu prendre un bain dedans sans aucun problème. Et le jeune garçon frottait, le sol devait briller, même si, cela était mission impossible, tellement l'air était pollué. Mais il devait frotter, et cela même si cela lui prenait la journée, car ici, même les enfants étaient frappés, voir pire, si les tâches n'étaient pas accomplis. Le petit Okajima frottait donc, encore et encore, les genoux et les mains en sang ....

Une dizaine d'année plus tard ...

Un poing s'écrasait sur le visage tuméfié d'Okajima. Il en reçu un autre a la poitrine, suivit par un coup de matraque a la tempe. Il allait passé un sale quart d'heure, il en était persuadé. Même si les brimades étaient monnaie courante pour lui, elles faisaient toujours aussi mal. Les gardes de l'usine frappaient de toute leurs forces. Okajima se demandait pourquoi il leur avait dit d'aller se faire foutre ... Son mauvais caractère lui avait causé bien des problèmes au fil des années. Mais c'est vrai que les gardes n'avaient rien de d'angélique non plus. S'en prendre a sa copine du moment, c'est vraiment chercher des coups. Bon, là en ce moment, c'est surtout Okajima qui en prenait. Mais vu qu'ils étaient cinq sur lui, ça s'expliquait. Après tout, même si il n'avait qu'une quinzaine d'année, il avait un physique de lutteur professionnel. Grand, musclé, il ne laissait pas indifférent la gente féminine, et il en profitait. Après tout, la vie était merdique, autant s'amuser un peu non ?

La copine d'Okajima, Lily, était une jolie blonde, avec une poitrine qui pourrais faire rougir de jalousie une danseuse topless. Vu les "charmes" qu'elle avait, elle n'hésitait pas a les utiliser pour, disons ... S'amuser a faire des roulades dans le foin avec les garçons de son âge (bon, sur un monde industrielle, du foin, c'est plutôt rare, mais vous comprenez l'idée ... ). Malheureusement, ce genre de physique apportent son lot d'inconvénient. Notamment le fait d'attirer des gros lourds. Et c'est précisément le rôle qu'on décidé d'interpréter nos chers gardes. Mais là, ça allait un peu trop loin, les gardes voulaient croqué le fruit défendue de la jeune femme, et sans même lui demander son avis. Quand Okajima remarqua la scène, il ne pût s'empêcher d'ouvrir sa gueule, et ni une ni deux, les gardes tabassèrent le gaillard. La jeune Lily essayait de défendre courageusement son petit copain, quand l'un des gardes se retourna, sorti son poignard, et sans aucun remords ni mouvement d'hésitation, lui planta une lame d'acier trempé d'une vingtaine de centimètre dans le ventre. Le sang coulait de sa blessure, pas la peine de dire que la vie s'échappait d'elle ...

Okajima, toujours en mauvaise posture, remarqua la scène ... Son sang se mit a bouillir. Il répliqua, coup pour coup. Il visa avec précision un des genoux de ses agresseurs, et frappa de toute la force que ses jambes lui permettaient. L'articulation fit un léger bruit, et céda sous la pression. Il est naturel de dire que ça fait un mal de chien, et que le garde subissant cette attaque mesquine souffre le martyr. Bien fait pour lui. Okajima bloqua avec son bras un coup de matraque destiné a son visage, et riposta en foutant un coup de poing dans la partie où la réflexion de l'homme est concentrée ... Je parle bien entendu de ses valseuses. Réussissant à se relever, il ne perdit même pas de temps pour respirer. Il s'approcha de l'un des trois gardes et frappa de toute la puissance qu'il lui était capable. Le coup visa la pomme d'Adam, et le garde s'écroula, d'un seul coup. L'un des derniers gardes restant se retourna, sorti sa lame de combat, et s'attaqua au jeune homme. Ses coups étaient précis, mais manquait de conviction, il avait peur ... Il réussi néanmoins a blessé aux bras Okajima, qui répliqua par un superbe coup de pied retourné dans le plexus de l'employé de sécurité.

Le dernier se retourna, et avant même qu'il comprennent, un poing d'une taille impressionnante se dirigea vers sa figure. N'ayant pas eu le réflexe d'esquiver tellement l'attaque était rapide, le dit garde eut la mâchoire fracturée ... Son calvaire ne faisait que commencer ...

Huit années plus tard, Mephisto's Valley.

Mephisto's Valley ... Un endroit plutôt agréable, si il en est. Bon, agréable si on a de l'argent bien sûr. Mais ça, c'est partout pareil. Après avoir quitter l'usine, Okajima vagabonda, à gauche, à droite, en haut, en bas ... Il rejoignit différents mondes, cherchant du travail. Mais ne sachant ni lire, ni écrire, et ayant un physique plutôt de gros bras, il n'avait que des options bien entendu limité ... Mais après tout, il devait bien vivre, alors il ne cherchait pas vraiment a comprendre, ni a savoir pourquoi on l'employait pour de si basses besognes. Mais c'était ainsi, et il faisait ce pourquoi on l’engageait. Il se posait néanmoins la question, comment aurait été sa vie si sa mère ne l'avait pas abandonnée ? Est elle toujours en vie ? Il ne sait même pas qui l'a mit au monde. Il n'a même pas de nom de famille, rien, juste son prénom, Okajima ... Bah, il s'en fiche éperdument maintenant. Devant lui, son verre de whisky qui le réclame, encore une fois ...

Il avait remarqué une maison, séparé des autres, très bien entretenu par les propriétaires. Elle ressortait vraiment des autres maisons du coin, notamment sur le fait que c'est une des plus grandes demeures du coin, et que c'est sans conteste l'une des plus luxueuses.

Spoiler:
 

II décida de rentrer, de nuit, dans la demeure. Il ne savait pas vraiment a qui elle était, mais il s'en fichait éperdument, après tout, il voulait seulement trouver des objets de valeurs. Il avait attendu que les parents sortent avec la petite fille, histoire de ne pas être dérangé dans son méfait. Passant par l'arrière de la maison, il ne voulait être surpris par les habitants du coin. Il ne vit aucune lumière, ce qui le réconforta dans son entreprise, il remarqua la porte vitrée de ce qui semblait être la cuisine. Doucement, il fit pression sur l'une des vitres, et un morceau se cassa sous la pression qu'exerçait Okajima. Cela fit un faible bruit, mais pas assez perceptible pour les voisins ou les alentours. Il trouva rapidement le loquet, et ouvrit la porte, il fit tout de même le moins de bruit possible, ne voulant pas se faire remarquer dans ce coin si tranquille ... Il fouilla rapidement les lieux, cherchant tout objet de valeur, quand soudain ...


"Puis je vous aider jeune homme ?"

Une voix l'interpella, ce qui le fit sursauter. Un homme de haute stature, habillé comme un roi, le regardait, en souriant, la main sur sa rapière.

"Et bien, jeune homme, je vous est posé une question, puis je vous aider ? Que me vaut l'honneur d'un visiteur dans ma maison de campagne en cette heure si tardive ? Et bien j'attends !"

Parlant avec autorité, le Noble (car il ne faisait aucun doute que c'était un noble) n'était pas le moins du monde impressionné par la carrure, pourtant massive, du cambrioleur attrapé. Penaud, Okajima ne savait plus où se mettre ... Pris la main dans le sac, avec le bras dedans qui plus est. Ne sachant pas trop comment se sortir de cette situation, il décida de répondre à la question de l'homme.

"J'était entré par inadvertance m'sieur, j'ai trouvé la maison sublime, alors je suis rentré pour voir comment c'était à l'intérieur ..."

Le Noble ne se fit même pas prier de répondre à la bouffonnerie du délinquant, et ni une ni deux, sa rapière se dirigea droit à la gorge d'Okajima, sans qu'il réalise la vitesse de l'attaque, son seul réflexe a été de fermer les yeux, espérant une mort rapide. Mais il attendit, il ouvrit lentement les yeux, s'attendant a être au paradis, quand il remarqua que la lame n'était qu'à quelques millimètres de sa gorge, et qu'un seul mouvement pouvait l'embrocher sur place.

"Me prenez vous pour un imbécile ? Je ne suis pas né de la dernière pluie jeune homme ! De plus, je vous demanderait de m'appeler par mon titre qui est celui de Comte. Comte Garland, si vous voulez savoir. Et comment vous nommez vous, jeune imprudent ?"

Okajima déglutit. Il avait la gorge sèche. Le Comte était quelqu'un d'étrange, il ne le tuait pas, pourquoi ? Après tout, il était chez lui, rentré par effraction qui plus est ... Il décida néanmoins de répondre à la question, plus par l'intimidation qu'exerçait le Comte sur lui.

"Je me nomme Okajima ... My Lord"

Il décida de l'appeler My Lord, comme il est coutume dans ses contrées, lorsqu'on rencontre un membre de la Noblesse de Mephisto's Valley. Cela faisait quelques temps qu'il vivait dans le coin, mais il n'avait jamais parlé a un Noble, même si, bien entendu, il n'a jamais eu l'occasion de parler avec eux directement. Il y a tout un protocole à respecté. Bien sûr, Okajima ne connaissait pas tout le protocole, mais il savait les bases ...

"Tu a peut être peur que je te coupe la langue si tu me dis ton nom complet ?"

"Non My Lord, je n'ai que mon prénom, je ne sais comment je m'appelle."

"Intéressant ..."

Le Lord réfléchi à la situation. Bien entendu, il était en droit de le tuer, après tout, ce manant était chez lui, mais ce jeune homme était une vrai armoire a glace, et il n'avait pas l'air foncièrement mauvais. Soudain, une idée traversa son esprit.

"Et bien, Okajima, je pourrais te tuer, ou te livrer aux autorités, mais après tout, tu t'es rendu sans opposition, et tu n'a rien abîmer, a part la fenêtre. Je te propose donc trois choix."
Le Noble n'avait toujours pas baissé son épée, et la main ne tremblait nullement, aucun doute, le Comte était entraîné.

"Voici les choix que je te propose, Okajima. Tu peux être a mon service pendant un temps qui me semble approprié, ou bien tu peux te rendre aux autorités, ou encore, tu peux mourir de ma Lame. Le choix n'appartient qu'à toi ..."

Le Comte souriait, mais cela se voyait dans ses yeux qu'il était sérieux. Une lueur froide, implacable ... Okajima se mit a réfléchir. Après tout, le choix était honnête. L'esclavage, la prison ou bien la mort ? Dur dilemme. Mais il avait trop peur de la mort pour l'étreindre, et il avait horreur des autorités ..."Et bien, My Lord, je peux travailler pour vous, si vous le désirez ..."

Le Comte rangea son arme d'un air satisfait, et dit avec un sourire.

"Tu travailleras donc pour moi, pour, disons ... Cinq années ? Et après tu sera libre d'aller où tu le souhaites ! Bien entendu, tu ne sera pas payer, mais tu auras un toit, a manger, et des vêtements, parce que ce que tu porte là, c'est vraiment immonde ..."

C'est ainsi que Okajima rentra au service de la famille Garland. Le Comte était dur, mais juste. Okajima suivait son maître, partout où il allait, répondant aux moindres de ses caprices. Le Comte l'habilla comme un de ses serviteurs, et ce dernier n'était pas le dernier a la tâche. Cela n'avait rien a voir avec le travail a l'usine, c'était plaisant, il faisait la cuisine, il nettoyait les sols, préparaient les vêtements de son maître ainsi que ceux de sa famille. Le Comte remarqua qu'il ne savait ni lire, ni écrire. Alors qu'une personne de son rang aurait pût se moquer de lui, et le traiter comme un moins que rien, il lui donna des cours, et il lui appris également les bonnes manières qu'un serviteur devait avoir auprès de son maître. Bizarrement, Okajima était heureux. Mais les cinq années passèrent, et la punition était finie ...

Okajima, tout penaud, s'approcha du bureau de son Maître, frappa à la porte, et attendit que le Comte réponde, ce qu'il fit sans tarder. Ne se faisant pas prié, il rentra rapidement dans la pièce, et s'inclina devant le propriétaire des lieux.


"My Lord, j'ai une demande a vous faire ..."

Le Noble regarda l'homme qui était en face de lui. Il était élégant, avec sa tenue de Majordome. Certes, il n'avait pas la dégaine des Majordomes traditionnels, mais il avait une certaines prestance. Il se mit a sourire, et dit.

"Que veut tu Okajima, tu devrais être heureux, tu vas être détacher de ta tâche, comme il est convenu, de plus, je t'ai faite une excellente lettre de recommandation pour tes futurs employe ..."

Okajima se mit brusquement a genoux, et se prosterna devant le Comte, et coupa brutalement la parole du Comte.

"Mu Lord, je vous prie de m'excuser de mon attitude désinvolte, mais je souhaite encore vous servir ! Je ... Je ..."

Les larmes montaient aux yeux d'Okajima, il bégayait ... Il était complètement déboussolé ...

"Et bien, et bien, ce n'est pas la peine de se mettre dans des états pareil Okajima, relève toi voyons ... Si tu souhaites encore me servir, soit, j'accepte ta requête ... Mais a une seule condition ..."

Okajima, le regard plein de larmes, regarda son Maitre, son Mentor, et sans aucune hésitation il répondit

"Tout ce que vous voulez, My Lord !"

"Tu te dois de porter un nom maintenant, après tout, tu est mon nouveau Majordome ..."

Okajima, sous l'effet des paroles du Comte Garland, ne pût s'empêcher de titubé. Lui ? Majordome du Comte Garland ? Ses larmes continuèrent de déferler, mais cette fois, de joie ... Il prit une profonde inspiration, et dit d'une voix forte.

"My Lord, mon nom est Mizunoo, Okajima Mizunoo, et je me ferait une joie de répondre a vos exigences !"

C'est ainsi qu'Okajima Mizunoo est né, né auprès de son Maitre ... Le servant toujours avec dévotion, cela fait plus de quinze années qu'il est encore, et toujours au service du Comte Garland et de sa Famille ...






Dernière édition par Okajima Mizunoo le Mer 4 Avr - 3:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okajima Mizunoo
Simple Voyageur
avatar

Messages : 35

Caractéristiques
Courage:
0/10  (0/10)
Charisme:
0/10  (0/10)
Intelligence:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Okajima Mizunoo, Majordome de la famille Garland   Sam 31 Mar - 13:39

Fiche terminée !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Admin Pyroman
avatar

Messages : 439
Age : 28

Caractéristiques
Courage:
0/10  (0/10)
Charisme:
0/10  (0/10)
Intelligence:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Okajima Mizunoo, Majordome de la famille Garland   Dim 1 Avr - 1:27

Les images sont un peu grandes (peut-être penser à les mettre en miniature ^^")
en tout cas tu connais déjà mon point de vu, je la trouve super (attention a des petites fautes à la fin de l'histoire dans la partie dialogue avec Garland lol)

Je te laisse modifier ces petites choses et je verrouillerai.

Fiche Validée, je te mets dans le groupe aristo ^^




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okajima Mizunoo
Simple Voyageur
avatar

Messages : 35

Caractéristiques
Courage:
0/10  (0/10)
Charisme:
0/10  (0/10)
Intelligence:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Okajima Mizunoo, Majordome de la famille Garland   Mer 4 Avr - 20:58

It's ok miss ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okajima Mizunoo
Simple Voyageur
avatar

Messages : 35

Caractéristiques
Courage:
0/10  (0/10)
Charisme:
0/10  (0/10)
Intelligence:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Okajima Mizunoo, Majordome de la famille Garland   Ven 6 Avr - 21:50

DOUBLE POST :

Pour dire que ma fiche est corrigée, (en tout cas, j'ai tout passé sur "BonPatron" donc pour moi ça a l'air ok ... Voila ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Garland
Lord d'Armery Town
avatar

Messages : 136
Age : 28

Caractéristiques
Courage:
0/10  (0/10)
Charisme:
0/10  (0/10)
Intelligence:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Okajima Mizunoo, Majordome de la famille Garland   Sam 7 Avr - 1:12

J'ai encore vu des fautes kékékéké... non mais ça ira, je me suis aussi permis de mettre des images en spoiler pour ne pas massacrer la taille de la page et pis voilà !

Je verrouille (comment que je joue les Admin dans mon compte Mali XD)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Okajima Mizunoo, Majordome de la famille Garland   

Revenir en haut Aller en bas
 
Okajima Mizunoo, Majordome de la famille Garland
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Heart: The Other Side :: Le Coin des Présentations :: Présentation des Personnages :: Présentations Validées-
Sauter vers: